Judaïsme Forum

Forum spécialisé dans la religion juive ouvert pour tous dans le respect. Forum déstiné à l'échange sur le judaïsme, le limoud de la Torah dans le respect de nos traditions.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexionGroupes

Partagez | 
 

 Berechit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
feuj123
Grand-Rabbin du Sanhédrin
Grand-Rabbin du Sanhédrin
avatar

Messages : 164
Points : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Berechit   Jeu 06 Déc 2007, 18:55

L'histoire :

La paracha Béréchit nous raconte la création du monde, puis l'apparation du premier homme sur Terre : Adam. Mais lui & sa femme 'Hava, vont commettre la faute de manger le fruit de la connaissance, malgrès l'interdiction de D'ieu. Commencent alors les fautes irréparables de l'éspèce humaine...

Un commentaire :

Le Midrach raconte qu'au moment où Hakadoch Baroukh Hou s'apprêtait à créer le monde, les 24 lettres de l'alphabet se présentèrent devant le Trône Céleste. La lettre Tav, la dernière et la plus importante, d'une valeur numérique de 400, présenta son argumentation pour que le monde fût créé par elle. Cependant, le Saint béni soit-Il avait des raisons précises de ne pas accéder aux demandes.
Le Chine prit la suite, suivi du Rèch sans plus de succès... Toutes les lettres défilèrent ainsi, les unes après les autres, devant le Créateur jusqu'au moment où l'avant dernière lettre, le Bèth "ב", Lui déclarât : "Maître du monde, c’est par moi que tes enfants Te louerons chaque jour lorsqu'il diront : "Baroukh Hachem lé'olam, amen véamen ; béni soit l'Éternel à jamais amen et amen !" Alors D'ieu répondit : "Baroukh aba béchem Hachem, Béni soit celui qui vient au Nom de D'ieu." D'ieu prit le Beth et créa le monde : "Berechit bara Élokim èth hachamayim...". Un autre Midrach nous apprend que le Tout Puissant choisit le Bèth de Guematria (valeur numérique) 2 parce que la Création est double et qu'elle comprend deux mondes : ce monde-ci et le monde futur.
Le Sfath Émeth interprète ces Midrachims par la chose suivante : Baroukh, la bénédicion est un point d'interférence entre D'ieu et l'homme. Nous avons la possédons la capacité de Le bénir et Lui nous béni à son tour. Si nous Le bénissons c'est que nous en ressentons le besoin. Notre monde ne suffie pas à assouvir les besoins de notre Néchama. Et pour cause! L'homme à été créé à l'image de D'ieu -le sens du divin et du monde futur- doit forcément s'intégrer au système dans lequel il évolue .On comprend donc pourquoi le monde n'a pas été créé avec le Alef qui est la première lettre du mot arour -maudit- le contraire de la bénédiction et de Guematria 1. Si l'homme s'invente un circuit fermé, sans se référer à D'ieu, sa découverte sera artificielle, sa philosophie ira dans une impasse et le vide qu'il aura lui montrera qu'il est sur la voix de la malédiction -Arour-.

Un autre commentaire :

Dans les premières colonnes de son message, D.ieu nous parle de la création du monde. Très brièvement; car il ne désire pas nous faire un cours de géologie. Son intention est seulement de nous faire savoir, en passant, que c'est lui qui a créé l'univers.

Par contre il nous communique longuement l'histoire de l'humanité, l'histoire des hommes. Oui, de tous les hommes. Et cette histoire commence par la création du premier couple, d'Adam et d'Eve, dont tous les détails nous sont rapportés dans cette première Sidra de la Torah.

Que nous enseigne l'Eternel à propos de la création de l'homme ?

II tient à nous faire remarquer, dès l'abord, qu'il a créé un seul couple. Il aurait pu pourtant, tout aussi bien, remplir d'hommes d'un seul coup le monde tout entier. Pourquoi alors a-t-il agi de la sorte ? Pour nous faire comprendre avant tout la haute valeur de la vie humaine: Puisqu'il a suffi d'un seul homme pour que soit peuplée la terre toute entière, celui qui tue un seul homme commet un crime aussi grand que s'il massacrait tous les habitants de la terre. Par contre, celui qui maintient en vie un seul être humain accomplit une action aussi méritoire que s'il maintenait la vie de tous les hommes du monde.

Mais Dieu, en ne créant qu'un seul homme, nous fait aussi comprendre que tous les hommes sont égaux. Personne ne peut se dire supérieur à l'autre. Personne ne peut affirmer qu'il descend de parents plus nobles que l'autre puisque tous, autant que nous sommes, nous avons un seul et même ancêtre commun: tous nous sommes les descendants du premier couple créé par Dieu, d'Adam et d'Eve.

Peut-être vous demandez-vous : si nous avons, tous, les mêmes ancêtres pourquoi sommes-nous donc si différents les uns des autres? Effectivement, il est très difficile de rencontrer deux hommes qui soient pareils. Même des frères et des sœurs accusent des différences malgré leur ressemblance partielle et c'est parce que Dieu l'a voulu ainsi. II désire, que sous la différence visible entre les hommes, nous retrouvions ce qu'ils ont tous en commun, le fait d'être les enfants d'un même ancêtre, donc des parents, des frères. II demande que nous ne nous attachions pas aux différences superficielles (celle de la couleur de la peau, par exemple), mais que nous sachions les oublier, les surmonter, pour ne voir en face de nous qu'un homme.

Toutes les différences existant entre les hommes ne peuvent nous faire oublier leur ressemblance: ils portent tous en eux, nous enseigne l'Eternel, dans cette partie de verset que vous allez retenir, " l'image de D.ieu ", une parcelle divine que l'Eternel leur a insufflée à tous, quels qu'ils soient.


Merci à http://hakolhatorah.populus.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Berechit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Judaïsme Forum :: Judaisme :: Torah/Tanakh (bible) :: Paracha, sidra-
Sauter vers: